NE PAS RÉPONDRE
Ce courriel n'est pas supervisé
Pour ëtre retiré de notre liste, veuillez cliquer ici


Je souhaite à tous mes clients, collègues et amis un très heureux printemps.

Lors de cette saison de renouvellement, nous désirons tous voir une fin rapide à la récession économique. Plus nous nous concentrons sur le positif, plus il se manifestera rapidement !

Le coaching est une excellente manière de trouver le renouvellement et d’établir de nouveaux objectifs et plans. Les derniers mois chez CoachingMCL ont été particulièrement occupés à développer de nouveaux programmes de coaching et à développer l’entreprise. Tous les jours, j’ai l’extrême satisfaction de témoigner des changements positifs qui ont lieu dans la vie des gens grâce au coaching.

Bonne lecture et n’hésitez pas à transmettre cette infolettre à vos collègues, amis et membres de votre famille.

Joyeux printemps ! Comme toujours, il me fait plaisir de recevoir vos commentaires et suggestions.




Atteindre un équilibre sain entre la vie familiale et le travail

Plusieurs jeunes mamans et papas souffrent du syndrome d’épuisement professionnel. J’en ai rencontré certains dans ma pratique de coaching. Une des plaintes les plus courantes est :
« Il y a trop à faire en trop peu de temps. » On y rajoute évidemment la réorganisation d’entreprise ainsi qu’une augmentation de la pression liée à l’emploi, des charges de travail de plus en plus importantes, le consommateurisme et la pression à « compétitionner » avec les voisins, le temps passé à faire la navette et à reconduire les enfants à une multitude d’activités sportives ou des loisirs les soirées et les fins de semaine. 

Ce manque d’harmonie et d’équilibre entre le travail et la vie familiale crée des individus stressés vivant en
« mode de survie » au lieu de vivre des vies satisfaisantes. Les gens ont de moins en moins de moments pour jouir de leurs relations ; il y a trop de stress, de malaise et de pression. Les femmes et les hommes ont moins de temps pour décompresser. Les enfants sont de plus en plus occupés : la pression liée à la performance scolaire et un nombre excessif de parents qui tentent de préparer beaucoup trop tôt leurs enfants d’âge préscolaire pour l’université. Quelque chose doit céder. De quoi s’agira-t-il ? Un bon point de départ est d’examiner ce que vous faites pendant vos 100 heures de réveil durant une semaine typique. Lorsque vous avez effectué cet exercice, décidez de quelle manière vous DÉSIREZ passer votre temps. Vous avez le pouvoir d’effectuer des changements dans votre vie.

Commencez par explorer vos valeurs fondamentales et vos priorités. Un coach de vie travaillera avec vous afin de créer une existence plus équilibrée et satisfaisante en fonction de vos valeurs et priorités. 


Est-ce que votre environnement de travail ressemble à ceci ?

Fondamentalement, « le coaching est une manière de traiter les individus, une façon de gérer, de penser, d’être. » Si les techniques du coaching étaient utilisées dans le milieu du travail, qu’est-ce que cela signifierait et qu’est-ce que l’on
découvrirait ?

-Cela signifierait que le gestionnaire créerait un espace pour permettre aux individus de bâtir leur confiance en soi. En plus d’amasser des réussites, les employés doivent savoir que leur succès est le résultat de leurs propres efforts.

-L’employé saurait que les autres croient en lui. Il s’apercevrait que les autres lui font confiance, l’encouragent et le soutiennent, lui permettant ainsi de faire ses propres choix et décisions.

-Cela signifierait être traité comme un égal, même si le titre d’emploi n’est pas de la même importance.

-Cela signifierait ne pas se faire traiter de haut, se faire donner des instructions, ignoré, blâmé et menacé par des mots ou des actions. Un gestionnaire doit être perçu et doit agir en tant que partisan et non comme un individu qui menace ou qui contrôle !

de John Whitmore, Maître coach


Une technique infaillible pour combattre l’adversité

Vous avez eu un sérieux revers. Vous faites face à l’adversité. Vous vous sentez comme un « raté ».

Vous pouvez vous permettre d’être démoralisé ou vous pouvez apprendre à utiliser ce sentiment. Comment pouvez-vous utiliser l’adversité à votre avantage ?

Assoyez-vous et faites une liste de tous les avantages potentiels qui pourraient résulter de cette situation défavorable. Le simple fait de rédiger cette liste est le secret de cet exercice – ceci vous permettra de concentrer sur ce que vous désirez et non sur ce que vous ne voulez pas ! Votre attitude changera. Vous remettrez les choses en perspective.

Les individus qui réussissent savent que l’adversité, si on l’utilise de manière productive, engendre de nouvelles et de bonnes expériences. Le secret : savoir comment demander la bonne question. Qu’est-ce que je désire ? Commencez à répondre à cette question jusqu’à ce que vous atteigniez une nouvelle compréhension de la situation. Une nouvelle perspective. Pensez aux choses d’une nouvelle manière. Concentrez vos pensées sur les possibilités et non sur les désastres. Identifiez des façons d’accéder à vos ressources internes (et vous en avez plusieurs) et passez à l’action. Sortez de la mentalité du problème et accédez au mode solution !

Dans son livre Think and Grow Rich, Napoleon Hill écrit : lorsque vous faites face à l’adversité « recherchez la semence d’un avantage équivalent ou supérieur. » Lorsque vous recherchez la semence d’un avantage équivalent ou supérieur et que vous travaillez à la faire germer, de bonnes choses se réalisent. Ce qui peut sembler être un résultat terrible peut contenir les mêmes éléments qui vous propulseront vers la réussite car vous aurez déclenché les forces positives à l’intérieur de vous-même qui incluent la motivation et l’imagination. Par la suite – allez-y ! Construisez à partir de cette idée positive. Vous verrez un changement immédiat, je vous le promets.



La Méthode Sedona

Une technique simple et pratique pour vous concentrer sur vous-même et pour vous détendre.

En résumé, cette méthode fonctionne par l’intermédiaire de 4 questions que vous vous posez. Vous pouvez effectuer cet exercice plusieurs fois dans une journée avec un même problème ou avec plusieurs enjeux.

1) Permettez-vous de vous concentrer de l’intérieur et pensez à un des problèmes que vous croyez avoir. Ceci pourrait être un problème d’argent, de santé, de stress, de relation, peu importe. Identifiez simplement quelque chose dans votre vie que vous désirez changer ou améliorer.

Maintenant, demandez-vous : pourriez-vous simplement accepter quels que soient vos sentiments par rapport à ce problème ? Pouvez-vous laisser exister ces sentiments du mieux que vous pouvez ? (pause)

2) Demandez-vous ensuite si vous pouviez simplement le laisser aller, pourriez-vous le faire ? (pause)

3) Voudriez-vous ? (pause)

4) Quand ? (pause)

Pour de plus amples renseignements sur cette technique, visitez www.sedona.com


La psychologie positive, une science émergente…

La psychologie positive a été fondée par Martin Seligman durant les années 70. Elle fournit une rigoureuse base théorique et empirique pour la pratique de la vie et du coaching exécutif. Contrairement à la psychologie clinique traditionnelle, l’attention est transférée de la pathologie et de la douleur et dirigée en revanche vers les visions et les rêves de l’individu.

Une de ces approches consiste en l’évaluation, du développement et de l’utilisation des forces de caractère individuelles d’un client. Le coach travaille avec ses clients afin de découvrir ce qui alimente et propulse l’individu vers l’avant au lieu de chercher les causes de douleur et d’échec. Le choix devient ensuite « suivre le chemin de ses rêves » durant tout le processus de coaching.

Pour de plus amples renseignements à propos de cette science fascinante, je vous suggère de lire le livre à succès de Martin Seligman, Authentic Happiness (ISBN 0-7432-2297)





Le coaching de groupe vous intéresse? Écrivez-moi au info@coachingmcl.com


www.coachingcml.com
514-918-8820

2005-2009 CoachingMCL tous droits réservés
www.coachingmcl.com