Coaching MCL

Services de coaching professionnel avec Michel C. Lavoie, PCC

To create happiness, tap into the pathways of happiness…

without comments

Psychologists have identified 3 pathways to happiness: pleasure, engagement (commitment), and meaning.
Research shows engaged people are good for organizations. They are more creative, produce better results and motivate others. They are willing to go the extra mile.
Happiness is good for organizations and business!
Kate Michaels in Choice Magazine–vol 11, #4 -2014– quoting the Harvard Business Review.

Written by Michel

January 16th, 2014 at 9:26 am

Une formule facile de coach…

without comments

E+R=RÉSULTATS
petite formule de coach facile à utiliser…

C’est Socrate, le grand-père du coaching, qui avait dit : « Connais-toi même, car une vie sans examen ne vaut pas la peine d’être vécue. » Et Carl Yung d’ajouter… « Celui qui cherche à l’extérieur rêve, celui qui regarde à l’intérieur s’éveille. »

Oui, la connaissance de soi est la base pour entreprendre toute transformation sur le plan personnel. Un coach sait que l’élargissement de la conscience de son client est la voie royale qui le conduira à dépasser ses propres limites. Ce processus est au centre de tout coaching réussi.

Avec son coach, le client vient à voir ses angles mort. Les croyances, les valeurs, les filtres, conditionnements et habitudes qui l’empêchent d’avancer comme il le souhaiterait. Il vient à comprendre de l’intérieur ce qui manque chez lui pour réussir pleinement sa vie. Avec une perception de lui-même améliorée, le client peut mieux apprécier ses forces, ses aspirations, la façon qu’il perçoit son environnement et la façon qu’il interagit avec les autres, sa famille, ses collègues au travail.

Le corollaire à tout cela? Il apparaît un sens accru de responsabilité chez le client. Le coaché vient à comprendre qu’une seule personne est responsable pour la qualité de sa vie : lui-même. Ça veut dire prendre la responsabilité de 100% pour tout ce qu’il éprouve dans sa vie. C’est-à-dire le niveau des réalisations, les résultats produits, la qualité des relations, la santé physique même! On vient à voit qu’on ne peut plus blâmer les circonstances, les autres, ses parents, le thème astrologique (sic), la conjointe, le chien familial pour sa situation. Prendre 100% de responsabilité signifie qu’on vient à comprendre qu’on crée à peu près tout ce qui nous arrive. C’est renoncer au rôle de victime, on cesse de blâmer les circonstances. Comment?

E+R=Ré (événement+réponse=résultat)

Voilà, la formule 100% de responsabilité. On la doit à Jack Canfield dans son livre Principles of Success. Il affirme que chaque résultat que nous rencontrons dans la vie (le succès, l’échec, la richesse, la pauvreté, la joie ou la frustration) est le résultat de la façon dont nous avons répondu à un événement antérieur ou actuel dans notre vie. Donc, il affirme que si nous n’aimons pas les résultats que nous recevons actuellement, nous avons deux choix :

1) Nous pouvons blâmer l’événement (E) pour notre manque de résultat (Ré). Nous pouvons blâmer les événements extérieurs, les circonstances pour tout ce qui nous arrive. Il y aura toujours une excuse pour tout.
2) Mais, nous pouvons plutôt tout simplement changer nos réponses (R) face aux événements (E) jusqu’à ce que nous obtenions les résultats (Ré) que nous souhaitons. En d’autres termes, nous pouvons transformer notre façon de penser, de communiquer, de réagir, de faire les choses. C’est cesser d’opérer en « mode pilote automatique » et selon nos vieux conditionnements. C’est élever son niveau de conscience, C’est reprendre le contrôle de nos pensées, de nos croyances, de nos comportements, de notre façon de prendre nos décisions. C’est, somme tout, de vivre d’une façon plus consciente, plus intentionnelle, comme le suggérait Socrate. Devenir plus ‘attentif’…

« Si vous continuez à faire la même chose, vous obtiendrez toujours les mêmes résultats »

Donc, si nous n’aimons pas nos résultats, modifions nos réponses aux événements. S’il est vrai que nous avons le contrôle sur 3 choses dans nos vies : nos pensées, les images que nous visualisons et les actions que nous prenons (comportements). C’est la façon dont nous utiliserons ces 3 réalités qui déterminera tout ce qui nous arrivera, les résultats que nous produisons dans notre vie. Par exemple, transformer des croyances négatives en pensées habilitantes, changer d’habitudes, varier les lectures, changer son cercle d’amis…

C’est vrai, si nous voulons de nouveaux résultats, il faut commencer à faire les choses d’une nouvelle façon…

Written by Michel

December 17th, 2013 at 2:24 pm

Coaching Retirees

without comments

Coaching retirees is about coaching people in transition, perhaps one of the last important transitions in a person’s life. It is important that it be done successfully.

In the coming years, the demographic bulge of baby boomers will be retiring en mass: changing tires …re-tiring as it were! This is an excellent opportunity for coaches.

The main issues for a person considering retirement are:

 The financial issue is a key one of course. It is not satisfying lacking resources at this point in life. Planning is key.
 Ending or continuing as a professional or career person; if I continue, on what basis?
 Time management issues. You are not driven by anyone else’s agenda anymore; you set the agenda from now on. Some people are not comfortable with this new responsibility.
 What will I do during my retirement years, what’s the vision, what’s the plan? It is a good idea to begin planning this new phase while still in the professional phase, the same way financial planning should begin before retirement.
 Becoming mindful of a new ‘identity’. The more one’s identity is tied up in his or her work and career, the more challenging the transitional phase will be. The rituals and routines surrounding one’s professional life will begin changing. Habits, schedules, contacts will come to an end, sometimes abruptly. This psychological transition takes energy and it is worth doing it thoroughly. Take the time to experience and to integrate the three facets of a transitional period:
1. An ending, what some people call the mourning phase or the letting go phase.
2. The closing the gap phase, the crossing of the Rubicon phase: a feeling of disorganization but also a time for the creation of new habits, beliefs, and ideas.
3. The beginning of a new phase, (construction, invention).

Retirement represents the last major transition in a person’s life. It is a time for clients to realize personal passions, dreams, bucket lists. What they decide to do will reflect their personality, just like it did during their professional years. Outdoor people will probably take up outdoor activities, travel, exploration, living in the country. Those who love sports will get to play golf four times a week if they wish or take up a new sport. The sky is the limit really. Retirees start businesses, take up painting, go back to university, start gardening, meditation or cooking classes. They spend more time with their children, grandchildren and friends. They make new friends. Some spend more time giving back: working with other less fortunate seniors, children, or perhaps overseas in developing countries. There are many possibilities. Some people use their expertise to help others by joining a board of directors, acting as a consultant with young startup companies, teaching in less developed neighborhoods of the city.
As a transition coach, pre-retirees make interesting and challenging clients. A massive number of Boomers will retire in the next five years. This is definitely a growing field for coaches. Coaches can accompany their mature clients as they get in touch with their values and passions, helping them to open their minds to new possibilities. Helping them design their dream life!
www.coachingmcl.com

Written by Michel

December 17th, 2013 at 2:19 pm

Saviez-vous que …

without comments

96 % des clients qui ont été accompagnés par un coach professionnel accrédité par l’International Coaching Federation affirment qu’ils répéteraient l’expérience de coaching si un contexte similaire se présentait à eux.

80 % des clients en coaching estiment avoir amélioré leur efficacité et, par conséquent, leur productivité (au travail et dans les autres sphères de leur vie).

86 % des entreprises qui ont embauché un coach professionnel accrédité pour un employé ou un cadre affirment avoir obtenu un rendement du capital investi au moins équivalent aux sommes déboursées pour réaliser la démarche de coaching.

Written by Coaching MCL

December 8th, 2013 at 10:53 pm

Ten more good reasons to work with a coach…

without comments

  1. You want to make a quantum leap forward in your  happiness and success.
  2. You yearn for positive change.
  3. You are open to exploring new possibilities in yourself that will truly empower you.
  4. You have already benefited from helping relationships in the past and want to further explore the positive benefits from the coaching process.
  5. You’re tired of waiting for someone else to make your life better.
  6. You would like to discover new, powerful insights to bring lasting benefits.
  7. You have friends and relatives that you feel could benefit from coaching.
  8. You want to enjoy the success and money you already have even more by attaining more balance in your life.
  9. You are just plain curious about what all the positive reviews are all about concerning coaching.
  10. You are worth the small investment in time and money that has the potential to pay off big in your own life.

Season’s Greetings!

Written by Coaching MCL

December 8th, 2013 at 10:52 pm

Posted in English,InfoCoach

Tagged with

WHEN THE TIME COMES TO …CHANGE TIRES!

without comments

tires

Coaching retirees is about coaching people in transition, perhaps one of the last important transitions in a person’s life. It is important that it be done successfully.

In the coming years, the demographic bulge of baby boomers will be retiring en mass: changing tires …re-tiring as it were!
The main issues for a person considering retirement are:

  • The financial issue is a key one of course. It is not satisfying lacking resources at this point in life. Planning is key.
  • Ending or continuing as a professional or career person; if I continue, on what basis?
  • Time management issues. You are not driven by anyone else’s agenda anymore; you set the agenda from now on. Some people are not comfortable with this new responsibility.
  • What will I do during my retirement years, what’s the vision, what’s the plan? It is a good idea to begin planning this new phase while still in the professional phase, the same way financial planning should begin before retirement.
  • Becoming mindful of a new ‘identity’.  The more one’s identity is tied up in his or her work and career, the more challenging the transitional phase will be. The rituals and routines surrounding one’s professional life will begin changing. Habits, schedules, contacts will come to an end, sometimes abruptly. This psychological transition takes energy and it is worth doing it thoroughly. Take the time to experience and to integrate the three facets of a transitional period:
  1. An ending, what some people call the mourning phase or the letting go phase.
  2. The closing the gap phase, the crossing of the Rubicon phase: a feeling of disorganization but also a time for the creation of new habits, beliefs, and ideas.
  3. The beginning of a new phase, (construction, invention).

Retirement represents the last major transition in a person’s life.  It is a time to realize personal passions, dreams, bucket lists. What people decide to do will reflect their personality, just like it did during their professional years. Outdoor people will probably take up outdoor activities, travel, exploration, living in the country. Those who love sports will get to play golf four times a week if they wish or take up a new sport. The sky is the limit really. Retirees start businesses, take up painting, go back to university, do gardening, meditation or cooking classes. They spend more time with their children, grandchildren and friends. They make new friends. Some spend more time giving back: working with other less fortunate seniors, children, or perhaps overseas in developing countries. There are many possibilities. Some people use their expertise to help others by joining a board of directors, acting as a consultant with young startup companies, teaching in less developed neighborhoods of the city.

Pre-retirees make interesting and challenging clients for coaches. A massive number of Boomers will retire in the next five years. Coaches can accompany their mature clients to help them get in touch with their values and passions, assisting them to open their minds to new possibilities and in designing their dream life!

Written by Coaching MCL

December 8th, 2013 at 10:48 pm

Posted in English

É+R=RÉSULTATS

without comments

achievement-mai2011É+R=RÉSULTATS
Une petite formule de coach facile à utiliser…

C’est Socrate, le grand-père du coaching, qui avait dit : «Connais-toi toi-même, car une vie sans examen ne vaut pas la peine d’être vécue.» Et Carl Jung d’ajouter… «Celui qui cherche à l’extérieur rêve, celui qui regarde à l’intérieur s’éveille.»

Oui, la connaissance de soi est la base pour entreprendre toute transformation sur le plan personnel. Un coach sait que l’élargissement de la conscience de son client est la voie royale qui le conduira à dépasser ses propres limites. Ce processus est au centre de tout coaching réussi.

Avec son coach, le client vient à voir ses angles morts. Les croyances, les valeurs, les filtres, les conditionnements et toutes les habitudes qui l’empêchent d’avancer comme il le souhaiterait. Il vient à comprendre de l’intérieur ce qui manque chez lui pour s’épanouir pleinement. Avec une perception améliorée de lui-même, le client peut mieux apprécier ses forces, ses aspirations, la façon qu’il perçoit son environnement et la façon qu’il interagit avec les autres, sa famille et ses collègues au travail.

Le corollaire à tout cela? Il apparaît un sens accru de responsabilité chez le client. Le coaché vient à comprendre qu’une seule  personne est responsable pour la qualité de sa vie : lui-même. Ça veut dire prendre la responsabilité à 100% pour tout ce qu’il éprouve dans sa vie : le niveau des réalisations, les résultats produits, la qualité des relations et même la santé physique! On vient à voir qu’on ne peut plus blâmer les circonstances, les autres, ses parents, le thème astrologique (sic), la conjointe, le chien familial pour sa situation. Prendre la responsabilité à 100% c’est accepter le fait qu’on crée à peu près tout ce qui nous arrive. C’est renoncer au rôle de victime. On cesse de blâmer les circonstances. Comment?

É+R=Ré (événement+réponse=résultat)

Voilà, la formule de responsabilité à 100%. On la doit à Jack Canfield dans son livre The Success Principles. Il affirme que chaque résultat que nous rencontrons dans la vie (le succès, l’échec, la richesse, la pauvreté, la joie ou la frustration) est le résultat de la façon dont nous avons répondu à un événement antérieur ou actuel dans notre vie. Donc, il affirme que si nous n’aimons pas les résultats que nous recevons actuellement, nous avons deux choix :

  1. Nous pouvons blâmer l’événement (É) pour notre manque de résultat (Ré). Nous pouvons blâmer les événements extérieurs, les circonstances pour tout ce qui nous arrive. Il y aura toujours une excuse pour tout.
  2. Mais, nous pouvons plutôt tout simplement changer nos réponses (R) face aux événements (É) jusqu’à ce que nous obtenions les résultats (Ré) que nous souhaitons. En d’autres termes, nous pouvons transformer notre façon de penser, de communiquer, de réagir, de faire les choses. C’est cesser d’opérer en « mode pilote automatique » et selon nos vieux conditionnements. C’est élever son niveau de conscience, C’est reprendre le contrôle de nos pensées, de nos croyances, de nos comportements, de notre façon de prendre nos décisions. C’est, somme tout, de vivre d’une façon plus consciente, plus intentionnelle, comme le suggérait Socrate. Devenir plus ‘attentif’…

Donc, si nous n’aimons pas nos résultats, modifions nos réponses aux événements. S’il est vrai que nous avons le contrôle sur 3 choses dans nos vies : nos pensées, les images que nous visualisons et les actions que nous prenons (comportements), alors c’est la façon dont nous utiliserons ces 3 réalités qui détermineront tout ce qui nous arrivera, i.e. les résultats que nous produisons dans notre vie. Par exemple, c’est décider de transformer des croyances négatives en pensées habilitantes; changer d’habitudes, varier les lectures, changer son cercle d’amis…

C’est vrai, si nous voulons de nouveaux résultats, il faut commencer à faire les choses d’une nouvelle façon…

Written by Coaching MCL

December 8th, 2013 at 10:44 pm

INFOCOACH | Hiver Winter 2013

without comments

infocoach-hiver2011

INFOCOACH HIVER 2013

Bienvenue à mon infolettre CoachingMCL, hiver 2013.

Je vous remercie d’avance de bien vouloir partager celle-ci avec vos amis et collègues

INFOCOACH HIVER 2013

Welcome to the CoachingMCL winter 2013 newsletter.

Please share it with friends and colleagues.

Written by Coaching MCL

December 8th, 2013 at 10:28 pm

Posted in InfoCoach

Tagged with

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button Digg button