Coaching MCL

Services de coaching professionnel avec Michel C. Lavoie, PCC

Michel C. Lavoie, PCC Coach professionnel

without comments

L’EXPRESS DE VILLE MONT-ROYAL /2009-04-14

Que ce soit pour changer de carrière ou pour améliorer sa santé, le coaching gagne en popularité. Deux coachs de Ville de Mont-Royal racontent.
On associe généralement le mot coach à l’entraînement d’athlètes. Mais il y a aussi des coachs de vie et de carrière. «Un coach aide la personne à libérer son plein potentiel», résume Michel Lavoie, coach de vie et d’affaires.

«En coaching, le client est l’expert. Il a les outils pour réussir et le coach s’assure qu’il les utilise», explique Michel Lavoie, qui a travaillé plus de 30 ans dans le milieu de la télévision et du cinéma. Coach de carrière, David Dussault corrobore: «Le coach est là pour garantir que les gens marchent vers leurs buts.»

Selon les finalités recherchées – améliorer ses relations, sa performance au travail ou perdre du poids – le coach aide la personne à se fixer des objectifs et à développer une vision de ce qu’elle désire. Le tout pour mieux travailler dans le présent.

«Grâce à des requêtes audacieuses, on sort aussi les gens de leur zone de confort pour les mettre en mouvement», continue Michel Lavoie, accrédité par la Fédération internationale des coachs depuis 2005.

De son côté, David Dussault s’attaque aux transitions de carrière. «Des gens veulent changer sans savoir comment s’y prendre. Le problème est la confiance. Les aptitudes sont transférables et le coach sert de guide.»

Mais attention: n’importe qui peut utiliser le titre de coach. Il y a bien des fédérations et des associations auprès desquelles une personne peut se former et s’accréditer, mais il n’y a pas une formation type qui permet d’obtenir le titre comme pour un psychologue.

D’ailleurs, le coach travaille dans l’avenir et le psychologue intervient davantage dans le passé. Une psychothérapie s’avère mieux indiquée pour une personne qui a un problème de santé mentale ou une souffrance psychologique. Lorsque nécessaire, Michel Lavoie n’hésite pas à référer ses clients aux psychologues.

Flexible, le coaching se passe au téléphone: une première rencontre et ensuite des entretiens téléphoniques hebdomadaires d’une heure. En moyenne, un coach suit son client entre 12 et 16 sessions et le taux horaire est de 100$.

Un coach est un agent de changement pour développer des habitudes de gagnants comme celles des athlètes professionnels. À proscrire à ceux qui ne veulent pas passer à l’action!

Marie-Soleil Desaultels/l’Express d’Outremont/Ville Mont-Royal

Written by Michel

July 29th, 2009 at 10:54 am

Posted in

Leave a Reply

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button Digg button