Coaching MCL

Services de coaching professionnel avec Michel C. Lavoie, PCC

Archive for the ‘Suggestions de lecture’ Category

Inside-Out Healing de Richard Moss

without comments

“…the deeper suffering in life is usually less a result of what is actually happening than it is a consequence of all that you tell yourself about what is happening. It is less about being sick than it is about your thoughts about being sick…It’s your identification with thoughts about what you believe you are losing—about how life should be and so on that is the source of real unhappiness. Once you learn to step back from these thoughts and into the present moment, things are rarely as bad as they seem. Far more than an ego, you are an aware being, able to function free of the ego’s limited consciousness, as soon as you are fully present. You can begin to open into wonderment and enjoy inner peace…”

Written by Coaching MCL

November 29th, 2012 at 9:46 am

Devenir son propre patron : le travailleur autonome

without comments

• De plus en plus de gens deviennent travailleurs autonomes durant une période d’incertitude économique.
• On devient son propre patron. Ce n’est pas seulement une question d’argent. C’est la liberté. On peut organiser son horaire comme on le veut et on n’a pas à se rapporter à un patron.
• Inconvénients : On devient responsable de ses outils de production et de ses assurances. En plus d’exercer un métier, on devient administrateur, vendeur et collecteur.
• Pressés de toucher des revenus, bien des travailleurs autonomes laissent tomber des étapes importantes avant de se lancer. Cela peut conduire à des erreurs qui coûtent cher.
• Un bon travailleur autonome qui veut travailler 40 heures semaine doit être capable de produire en 22 heures ce qu’un salarié fait en une semaine, car le reste du temps, il faut qu’il administre son entreprise.
• Définition du travailleur autonome : -propriétaire de ses moyens de production et de contrôler son horaire. Il détermine l’endroit ou le travail est accomplie et prend les risques financiers inhérents à son travail. Il y a aussi les risques reliés à la maladie ou à un accident. Il faut se procurer des assurances invalidité et assurance santé. Il doit aussi prévoir pour sa retraite. Il contribue aussi aux rentes du Québec. Il a l’avantage de pouvoir déduire de ses revenus un certain nombre de dépenses dont le matériel de bureau, le téléphone, une partie de son loyer, une part des frais d’automobile ainsi que les frais de publicité et de formation.
• Est-ce qu’il faut s’incorporer en société? Ça ne vaut pas la peine si les revenus sont inférieurs à $ 100,000.
• Si quelqu’un maîtrise bien son métier, celui lui prendra de 6 mois à un an avant d’atteindre son rythme de croisière. Il faut donc prévoir un coussin financier pour passer à travers.
• Le plus grand défi est de trouver un équilibre entre la persévérance et l’adaptabilité. Il faut être à la fois tenace et capable de s’adapter si on constate que ce que l’on veut faire n’est pas possible. Il se peut qu’on découvre qu’on serait meilleur dans autre chose. Il est important de bien se connaître, car il faut constamment se remettre en question.

Source: Guide du Travailleur Autonome de Jean-Benoit Nadeau (Québec-Amérique

Written by Michel

October 8th, 2009 at 3:47 pm

Maîtriser votre mentale pour exceller au golf

without comments

Traduction de Your 15th Club, ce  livre est le 6e du psychologue sportif Bob Rotella. L’auteur cite le grand psychologue américain William James: “les gens deviennent ce qu’ils pensent d’eux-mêmes”. Chacun peut choisir d’être confiant. Pour lui, la confiance est un ‘état’ qui se gagne et qui se perd, comme la forme physique. Le truc: oublier les mauvais coups et se souvenirs des bons! Il suggère de raconter ses bons coups par écrit (comme le faisait Jack Nicklaus) avec un maximum de détails  sensoriels. Aussi, il explique que plus un coup est associé à une émotion forte, plus on s’en souviendra longtemps.

Une autre idée avancée par Rotella: rester dans le moment présent, sans rechercher la perfection. La seule chose qui compte c’est le coup à jouer. Il ne faut pas trop penser.

La confiance est un choix! Choisir la confiance. Ça s’apprend. Visualisation et mémoire sélective (les bons coups)…c’est le 15e bâton.

Written by Michel

July 30th, 2009 at 2:52 pm

2009! L’OCCASION PARFAITE POUR ÉTABLIR DE NOUVEAUX OBJECTIFS

without comments

En 2009, je vous souhaite d’établir et de réaliser tous vos objectifs les plus importants. Nous avons tous un important choix à faire, un choix qui peut avoir un énorme impact dans notre vie : nous pouvons attendre que quelque chose nous arrive de l’extérieur ou nous pouvons prendre la décision de faire bouger les choses à l’intérieur de soi. Et comment s’y prendre ? En prenant la décision à l’intérieur de soi avec des objectifs et une vision clairs. Dans nos vies, nous pouvons être proactifs, créatifs et conscients ou réactifs et inconscients. Nous pouvons jouer un jeu de patienter et voir ou un jeu de direction créative. Le choix est le nôtre.

« La sagesse c’est de vivre dans le présent, planifier pour le futur et profiter du passé . » (Anon)

Établir des objectifs

J’ai récemment visionné le tout dernier message de Bob Proctor au sujet d’établir des objectifs. Inspiré du livre de Napoleon Hill, Think and Grow Rich, Proctor nous rappelle qu’il y a 6 étapes faciles pour obtenir ce que l’on désire. J’utilise cette approche avec mes clients et je crois qu’il est pertinent de mentionner ces étapes à nouveau :

1. Décidez ce que vous désirez : matériellement, spirituellement et personnellement.
2. Inscrivez ces objectifs sur une carte ou un morceau de papier que vous pouvez facilement transporter avec vous.
3. Lisez votre(vos) objectif(s) à voix haute matin et soir.
4. Ne souhaitez pas tout simplement que votre objectif se réalise mais soyez « prêt à le recevoir », c.-à-d. croyez avec émotion que celui-ci se réalisera. Imaginez que votre objectif est déjà réalisé.
5. Visualisez que vous avez en fait ce que vous désirez et ressentez cette émotion. Emportez-vous vraiment dans la visualisation. L’esprit inconscient réagit aux émotions et aux sentiments.
6. Continuez de garder votre esprit dans cette nouvelle fréquence jusqu’à ce que vos désirs se manifestent.

Dans ma vie quotidienne, je mets en oeuvre la méthode de Hill et je sais qu’elle fonctionne. J’encourage mes clients et mes lecteurs à faire de même. Pour plus de renseignements, veuillez consulter le chapitre sur le désir dans le livre Think and Grow Rich. (Ceci est le meilleur livre de croissance personnelle qui a été écrit.)

Un plan de réseautage pour créer votre futur en affaires

Le réseautage clair et précis est un élément clé du succès en affaires. J’encourage mes clients d’affaires à créer des stratégies de réseautage pour faire connaître leur message.

Voici quelques idées inspirées d’ Ivan Misner pour créer votre futur:

Semaine 1 : Établissez des objectifs de réseautage. Ceux-ci devraient être mesurables, atteignables et avoir une date d’échéance. Par exemple : « Rencontrer au moins deux clients prospectifs cette semaine. »

Semaine 2 : Prenez le temps de faire du réseautage et consacrez-y du temps à votre calendrier. « Rencontrer un client tous les mardis matins pour un petit-déjeuner d’affaires. »

Semaine 3 : Rédigez un profil concret de votre « client idéal ». Qui est cette personne ? Quelles caractéristiques font de cette personne le match parfait pour vos produits ou services ? Lorsque vous êtes en mesure de décrire votre « client idéal » aux personnes dans votre environnement, ils pourront plus facilement vous référer des clients.

Semaine 4 : Identifier votre équipe « d’anges ». Il s’agit de personnes qui peuvent vous aider à trouver vos clients idéaux et qui vous référeront éventuellement ces clients diligemment. Ces anges peuvent être un autre client, une connaissance, quelqu’un qui vous admire ou qui est un membre de votre club.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter : The 29% Solution ; Ivan Misner. ISBN 978-1-929774-54-8
Stories We Need to Know de Allan G. Hunter
Thérapeute et professeur de littérature anglaise, Dr Allan Hunter utilise la sagesse de la littérature et des mythes de plus de 3000 années ainsi que des trouvailles de la psychologie moderne afin d’explorer les histoires que nous devons comprendre pour nous aider à identifier lequel des 6 archétypes nous vivons présentement (l’innocent, l’orphelin, le pèlerin, le guerrier-amant, le monarque, le magicien). De plus, il identifie les défis auxquels nous devons faire face pour grandir sur le plan psychologique et spirituel afin de réaliser notre potentiel humain. Avec plus de 30 ans d’expérience comme conseiller et enseignant, il écrit de façon fascinante et cohérente.

Hunter a écrit un livre des plus précieux et pratiques qui est réellement révélateur. Je le recommande fortement. Findhorn Press. 2008. ISBN 978-1-84409-123-2

Le pouvoir de la raison d’être

« Nous vivons notre « soi » par notre pensée. Si vous désirez amplifier votre vie, vous devez tout d’abord amplifier vos pensées à l’égard de votre vie et de vous-même. » Herman Hesse

Récemment, j’ai fait beaucoup de recherche pour un livre que je veux rédiger au sujet du coaching. Je découvre et redécouvre l’importance et le rôle clé de la raison d’être dans nos vies. La raison d’être est ce qui crée un sens à nos vies et à notre travail. C’est la raison pour laquelle nous nous levons (ou non) le matin. Au fond, il s’agit de découvrir notre vocation. Je dédie beaucoup de temps à discuter avec mes clients au sujet de cette question de base. Pour moi, il s’agit de la fondation pour toute autre chose que nous effectuons dans notre vie.

Récemment, en lisant un passage au sujet de trouver sa propre raison d’être, j’ai soudainement eu un moment de clarté et je me suis souvenu et j’ai compris pourquoi, à l’âge de 18 ans, les Jésuites au collège où j’étudiais ont invité les finissants à visiter un monastère pour une « retraite » de 4 jours. À quoi avons-nous pensé durant ces 4 jours passés en silence ? Vous l’avez deviné : découvrir la « raison d’être » de notre vie et notre vocation. Donc, l’idée d’une raison d’être est loin d’être un nouveau concept.

À la question « pourquoi se lever le matin ? », nous répondons sans conviction : pour avoir plus ; pour mériter une approbation pour notre estime de soi ; pour nous sentir utiles.

Mais qu’est-ce qu’il arriverait si notre véritable raison d’être était le secret de la satisfaction et la joie ? Et si aligner nos objectifs (carrière, famille, relations, finances, développement personnel) avec nos valeurs et une raison d’être dans nos vies était la solution et le secret du bonheur que nous recherchons tous ?

Vivre et travailler sur notre raison d’être est la solution. Qu’est-ce que je fais sur la terre ? Pourquoi suis-je ici ? Qu’est-ce que je suis supposé de créer et de laisser en héritage ? ». En trouvant nos vrais « sois », notre raison d’être et notre mission de vie, tout le reste devient simple et immensément satisfaisant. Le parcours en vaut la peine.
Espérance de vie

Songez-vous quelques fois à votre mortalité ?

J’ai un ami qui dit que nous nous promenons tous avec un code à barres invisible sur lequel est inscrit une date d’expiration.

Nous sommes conscients que nous ne vivrons pas éternellement, mais la plupart d’entre nous aimerions être de ce monde le plus longtemps possible. Apparemment, chaque choix de style de vie que nous effectuons affecte notre date «d’expiration » : alimentation, exercice, niveaux de stress, etc.

Le mois passé, j’ai mentionné quelques choses que nous pouvons faire pour promouvoir notre santé mentale et physique.

Voici une autre suggestion des chercheurs de l’Université Stanford qui ont commencé à étudier les coureurs durant les années 80. À l’eau nos idées préconçues à propos du jogging. « La course et d’autres exercices de mise en charge tels la marche vigoureuse et l’utilisation d’appareils elliptiques travaillent à renforcir nos os, nos tendons et nos muscles. Ils préviennent aussi les maladies du cœur. » (Dr James Fries, auteur de l’étude de Stanford.) Alors, mettons-nous à la marche ou à la course !

Pour calculez votre espérance de vie, visitez www.livingto100.com

10 questions de coaching pour vous aider à choisir
votre vie en 2009

Répondez à ces questions en 20 mots ou moins. Si vous désirez recevoir du feedback, envoyez-moi vos réponses à info@coachingmcl.com pour commentaires et références à des livres et périodiques.

1. Si je peux créer une plus importante raison d’être pour ma vie en ce moment, quelle serait-elle ?
2. Qu’est-ce qui me donne un sens à la vie ? Comment puis-je me rapprocher de mon vrai moi plus régulièrement ?
3. Quel temps est-ce que je prends JUSTE pour moi ?
4. Qu’est-ce que je peux faire pour créer plus d’équilibre dans ma vie ?
5. Comment puis-je créer plus de plaisir dans ma vie ?
6. Où dans ma vie pourrais-je miser un peu plus ?
7. Quelle était la dernière fois que j’ai fait quelque chose pour la PREMIÈRE fois ?
8. Quelle est ma vision de la vie au niveau de mes relations, ma famille, ma santé, ma carrière, ma croissance personnelle ?
9. Quel est mon emploi idéal et est-ce que je suis proche de cet objectif ?
10. Qu’est-ce qui manque dans ma vie en ce moment et qu’est-ce que je peux faire en 2009 pour le créer ?

Written by Michel

February 10th, 2009 at 6:06 pm

Suggestion de lecture

without comments

Lecture d’été: l’ouvrage à succès
de Napoleon Hill
Réfléchissez et devenez riche

Vous êtes heureux et avez du succès. Par contre, vous désirez  un peu plus de votre vie. Vous voulez de meilleures relations, une vie professionnelle plus satisfaisante et plus d’argent. En fait, vous voulez faire plus de votre vie.

Vous aimeriez pouvoir bondir de votre lit chaque matin, foncer sur la journée avec un but et du plaisir. Vous aspirez à obtenir une tranquillité d’esprit, plus de plaisir et du bonheur et plus d’épanouissement. En réalité, vous voulez du changement réel qui dure… et ceci nécessitera une toute nouvelle façon de penser et d’agir.

Comme Napoleon Hill le décrit dans son livre : « Réfléchissez et devenez riche », l’ancêtre de tous les livres écrits au sujet du développement personnel, pour tout nouveau résultat que vous désirez obtenir, qu’il soit interne ou externe, il y a une certaine « façon de réfléchir et d’agir » qui vous aidera à l’obtenir.

Afin d’obtenir de meilleurs résultats que vous avez présentement, vous devrez possiblement renoncer à vos anciennes façons de réfléchir et d’agir et être ouverts à en adopter de nouvelles ! Si vous continuez à faire ce que vous faites présentement, vous continuerez à obtenir les mêmes résultats. Les individus ne sont pas conscients qu’ils sont responsables de créer ce qu’ils désirent dans leur vie. Nos cerveaux sont des instruments très puissants. Ce sur lequel nous nous concentrons…nous créons. « En ce moment, vous créez ce qui se manifeste dans votre vie ! » Personne ne crée consciemment une vie malheureuse pour soi-même. Mais, ce qui se déroule dans nos vies provient de notre intérieur. « Vos propres procédés internes inconscients suscitent la manière dont  vous vous ressentez, comment vous vous comportez, votre perception des choses, quoi et qui vous attirez et ce qui vous attire. » Alors, la clé est de devenir sensibilisé, conscient de ce que nous créons à l’intérieur de nous-même qui se manifeste à l’extérieur de nous. Saisissez ceci et vous obtiendrez le contrôle total de votre vie. Travailler avec un coach de vie professionnel et d’affaires certifié est une excellente façon de découvrir ce que vous effectuez  à l’intérieur de vous qui crée votre vie. Par la suite, observez ces procédés internes jusqu’à ce que vous réalisiez comment vous les appliquez. Le coach peut travailler avec vous afin d’explorer vos croyances, ce qui est important pour vous (valeurs), ce sur lequel vous concentrez votre attention et la signification que vous placez sur les choses. Bien sûr, pour tout ceci, il y a un prix à payer… un vrai empressement de s’observer afin de créer une nouvelle conscience…ceci est le début d’un processus de transformation…l’aventure en vaut le coup ! Je vous le promets.

Written by Michel

June 19th, 2008 at 12:57 pm

Le meilleur de soi de Guy Corneau

without comments

Un extrait du livre sur les croyances et l’estime de soi:

“Parler de l’estime de soi est une autre façon de parler de croyances. Rappelez-vous la scène de Blanche-Neige où la reine interroge son miroir : « Miroir, miroir, dis-moi qui est la plus belle… » Et le miroir de lui répondre : « Tu es belle, mais Blanche-Neige est la plus belle! » Voilà l’illustration même d’une croyance qui trahit une faible estime de soi. Le reflet du miroir intérieur de la marâtre lui renvoie une image négative d’elle-même : « Ce n’est pas toi qui es la plus belle, c’est une autre… »

Nous possédons tous un tel miroir intérieur par lequel nous pouvons mesurer la valeur que nous nous accordons. Certains ont un miroir qui leur dit : « Tu es laid, tu es idiot. Rends-toi à l’évidence, tous les autres sont mieux que toi. » Ces gens souffrent d’une estime de soi défaillante. …D’autres ont un miroir qui leur répond : « Tu n’es peut-être pas le plus beau, ni le plus intelligent, mais tu possèdes des talents que tu sais mettre en valeur, à ta façon. Continue, fais-toi confiance. » Ces personnes possèdent un sens bien ajusté de leur propre valeur, et l’on peut dire que leurs croyances sont « aidantes ».

Quelle est la source de l’estime de soi? Elle provient du regard intérieur que nous portons sur nous-mêmes. Ce regard intime est lui-même le résultat de la façon que nous avons été regardés. C’est-à-dire que nous nous regardons intérieurement comme on nous a regardé lorsque nous étions enfants. Nous nous mirions alors dans le regard de nos parents, et la lueur de plaisir qui pétillait dans leurs yeux nous rassurait de notre propre valeur.

Hélas, la lueur de plaisir dans l’œil du parent n’est pas toujours au rendez-vous. Imaginez , par exemple, que toutes les fois ou vous entrez dans la cuisine pour le petit-déjeuner, vous vous trouvez face à une mère dépressive pour laquelle vous êtes un fardeau. Ou que vos parents traversent une période difficile, qui dure depuis longtemps, et qu’ils n’ont pas d’attention à vous accorder. Si vous cultivez ces pensées, vous arriverez vite à la conclusion que vous n’êtes pas important et que votre présence ne réjouit personne. Ce sera votre croyance intime. Et une pauvre estime de vous en résultera.

L’estime de soi se manifeste essentiellement par la confiance en soi. Si vos parents vous ont accueilli avec plaisir, vous penserez que vous valez la peine et vous oserez vous affirmer. Sinon, vous douterez de vos possibilités, vous vous comparerez sans arrêt aux autres, et vous arriverez à la conclusion que vous allez vous rendre ridicule si vous tentez quoi que ce soit—ou—à l’inverse, que vous allez écraser tout le monde dès que vous oserez vous affirmer.

En fait, la personne qui possède une mauvaise image d’elle-même finit par dépendre complètement du regard des autres. Elle s’accroche à des gens qu’elle admire et qu’elle trouve plus puissants qu’elle, se disant inconsciemment : « Si ces gens-là m’accordent de l’attention, cela veut dire que je vaux quelque chose. » Elle peut ainsi devenir le jouet de telles personnes. En réalité, elle est manipulée par son propre besoin d’être appréciée. Elle ne peut maintenir un bon équilibre dans son estime de soi sans ce regard posé sur elle…Cela explique aussi pourquoi cette même personne risque de s’écrouler si on la rejette ou si on ose la critiquer. Son juge intérieur prend alors le contrôle de la situation et ne manque pas de mettre l’accent sur ses faiblesses : « Tu vois bien que tu es incapable et que tu ne vaux pas grand-chose! Voilà pourquoi on ne te comprendra jamais, »

La meilleure stratégie pour restaurer l’estime de soi, est d’apprendre à se regarder avec plus de bienveillance. Il faut se donner une chance. Pour développer une meilleure image de soi, il faut également poser des gestes qui nous permettent d’éprouver une satisfaction réelle, et prendre ensuite le temps de savourer le contentement intérieur.”

Le Meilleur de soi; Guy Corneau, 2007, Éd de l’Homme, ISBN 978-2-7619-2203-6

Written by Michel

February 20th, 2008 at 7:07 pm

La puissance de la méditation selon…David Servan-Schreiber

without comments

“Dans la pratique enseigné par Jon Kabat-Zinn—la « méditation de pleine conscience »–, l’objet principal est l’attention ramenée simplement et répétitivement sur ce qui se présente à la conscience dans l’instant présent, sans s’y appesantir, et en se contentant d’observer ce qui émerge ensuite spontanément… Braquer l’attention, et la maintenir. Braquer, et maintenir. Braquer…et maintenir.
La clé donc, dans tous les cas, est le contrôle de l’attention. À travers l’usage rigoureux de celle-ci, chaque voie offre, à sa manière, une possibilité d’entrer dans le même état de cohérence intérieure qui favorise l’intégration de tous les rythmes biologiques et des fonctions d’harmonisation de l’organisme.
Le plus important n’est pas une technique particulière. Ce qui semble essentiel—et utile—à la mobilisation des forces de l’organisme, c’est de renouer chaque jour le contact, dans la sincérité, la bienveillance et le plus grand calme, avec ce qu’il y a de profond et de meilleur en soi. Avec la force de vie qui vibre partout dans notre corps. Et de la saluer avec respect.”

Source: Anticancer, David Servan-Schreiber, 2007 ISBN 978-2-221-10871-0

Written by Michel

February 11th, 2008 at 7:41 pm

Le Facteur d’attraction selon Joe Vitale

without comments

“…j’ai compris que le secret se trouvait dans la formule en 5 étapes. C’est le Facteur d’attraction. Bref, le secret pour faire prospérer votre entreprise, trouver l’amour, être en meilleure santé, ou concrétiser tout ce que vous voulez est celui-ci:

  1. Sachez ce que vous ne voulez pas.
  2. Déterminer ce que vous voulez.
  3. Débarrassez-vous de toutes les croyances négatives ou restrictives.
  4. Imprégnez-vous du sentiment qui vous habiterait si vous aviez, faisiez, ou étiez tout ce que vous voulez.
  5. Lâchez prise et suivez votre intuition, et permettez ainsi aux résultats de se manifester.

Oui, c’est tout.”

Le Facteur d’Attraction, Joe Vitale, Éd. Un monde différent ; 2005; ISBN-10:2-89225-622-4

Written by Michel

July 11th, 2007 at 2:55 pm

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button Digg button