Coaching MCL

Services de coaching professionnel avec Michel C. Lavoie, PCC

Miser sur les ressources du coaché pour relever les défis

without comments

Pourquoi le coaching personnel peut-il faire la différence?

Le coaching personnel peut faire la différence car il aide les individus à se recentrer sur eux-mêmes, sur leurs valeurs et sur leurs choix. D’emblée, les personnes font appel à un coach pour une question liée à “l’extérieur”. Par exemple, ils pourraient vouloir résoudre un problème de gestion quelconque.

Mais, très rapidement, le coaching va centrer le client sur sa relation avec lui-même. Avec le temps, il pourra aborder des problématiques reliées à la gestion des relations entre employés, à son style de gestion d’équipe, à son leadership. Il pourra aussi être question éventuellement de stratégies, de la création d’une vision pour l’entreprise.
Grâce à la démarche de coaching, le client prend conscience de l’importance et la nécessité de se recentrer sur ce qui compte le plus pour lui: le capital humain. Quelles valeurs le guident? Est-ce que ses comportements sont alignés et congruents avec ses valeurs? Quels objectifs doit-il se donner pour atteindre une plus grande satisfaction personnelle et professionnelle?

La boîte à outils du coach (écoute, questionnement, reformulation, feedback, requêtes) comporte plusieurs techniques spécifiques au coaching. Toutefois, de plus en plus, le terme ‘coaching’ est utilisé pour décrire des démarches qui relèvent plus de la formation, de la psychothérapie, du mentorat, de la consultation que du coaching.
Un exemple? Dans la section de la Presse Affaires (15, novembre 2007), on pouvait lire ceci: ‘Quand le coach fait la différence’— “À partir de rencontres de consolidation d’équipe entre les deux soeurs…la coach a élaboré un plan d’action et de formation sur mesure pour combler les failles, mettant la priorité sur les problèmes les plus pressants…grâce aux conseils de leur coach, les choses vont beaucoup mieux au sein de l’entreprise.”— Il s’agit plutôt d’une description d’un travail de consultant que celui d’un coach. De quoi semer la confusion chez le lecteur.

En effet, un coach professionnel certifié ne donne pas de conseils et n’élabore pas de plans d’action pour son client. Qu’est-ce qui différencie le travail du consultant, du formateur, du superviseur, du psychothérapeute de celui d’un coach?
La psychothérapie porte sur une situation ancienne. Le coaching travaille sur l’aujourd’hui et le demain. Le coach peut laisser vivre l’émotion du client mais il intervient dans le hic et nunc.

La consultation est le regard que pose un expert sur une pratique. Il cherche à trouver des idées, des solutions pour résoudre une situation. Le consultant suggère des plans d’action; des pistes de solution. Il se place en expert. Il a une stratégie. Il est focalisé sur les aspects opérationnels ou économiques d’une situation donnée.

La formation consiste à transmettre des connaissances, des techniques, des façons de faire à un individu en état d’apprentissage.

Le coach forme un partenariat avec son client. Le coaching s’appuie sur des échanges et des actions concrètes en vue d’atteindre les objectifs personnels, professionnels ou d’affaires, de réaliser une transformation ou d’améliorer une performance. Le coaching ne place pas l’accent sur une problématique quelconque du client mais il est centré sur l’action, l’avenir, et sur la recherche de solutions. L’expert dans cette relation est le client. C’est lui qui détermine les objectifs, le rythme. Il est responsable pour découvrir des pistes de solution. Le coach ‘mène de l’arrière’, c’est-à-dire qu’il donne du feed-back, il voit ce qui manque pour réussir, pour améliorer et pour aller plus loin. Il sait écouter, il pose des questions ouvertes et puissantes et il adresse des requêtes parfois audacieuses. Contrairement au formateur ou au consultant, durant le coaching, c’est le client qui découvre ses propres solutions. Le rôle du coach est d’aider à les faire émerger. Et pour ce faire, le coach va toujours miser sur les ressources de son client pour surmonter les défis.

C’est cette dimension qui constitue la spécificité du coaching.

Written by Michel

November 21st, 2007 at 2:51 pm

Leave a Reply

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button Digg button