Coaching MCL

Services de coaching professionnel avec Michel C. Lavoie, PCC

Encore/FAQ-1 Le psychothérapeute, le formateur, le consultant, le coach…

without comments

Q-C’est facile de confondre la profession de coach, de formateur, de psychothérapeute, de mentor ou de consultant. Quelles distinctions faut-il faire?

R-Parce que le coaching est une profession en émergence, on le retrouve souvent combiné à d’autres rôles professionnels : psychothérapie, mentorat, gestion, consultation et formation. En France, par exemple, plusieurs psychanalystes font du coaching.

• Le mentor est une relation de partenariat entre une personne expérimentée et une personne qui veut se développer, le protégé. Le mentor a de l’expérience et des connaissances. Il initie le protégé. Il lui transmet un savoir et un savoir faire.
• Le thérapeute vise le bien-être de son client. Il tente de mettre à jour des conditionnements du passé, des dysfonctions psychologiques et des croyances qui pourraient être à la source de souffrance du client. Le thérapeute fait appel au questionnement habituellement afin de faire prendre conscience à son client de la cause de ses problèmes pour l’amener vers l’amélioration et le bien-être.
• Le consultant est un expert qui donne son avis sur une situation donnée, une expertise pour résoudre une problématique ou un diagnostic organisationnel. Il analyse une situation, pose un diagnostic et suggère une solution.
• Le formateur aide un individu à développer des connaissances ou des compétences et des habiletés dans un champ d’action particulier. Les objectifs sont définis d’avance. Le formateur a un contenu à livrer pour développer les connaissances, les habiletés du client.
• Le coach forme un partenariat avec son client. Le coaching s’appuie sur des échanges et des actions concrètes en vue d’atteindre les objectifs personnels, professionnels ou d’affaires, de réaliser une transformation ou d’améliorer une performance. Le coaching ne place pas l’accent sur une problématique quelconque du client mais il est centré sur l’avenir et sur les solutions. L’expert dans cette relation est le client. C’est lui qui détermine les objectifs, le rythme, et il est celui qui découvre des pistes de solution. Le coach ‘mène de l’arrière’, c’est-à-dire qu’il donne du feed-back, il voit ce qui manque pour réussir, pour améliorer et pour aller plus loin. Il sait écouter, il pose des questions ouvertes et puissantes et il adresse des requêtes parfois audacieuses.

Source : Les Sources du Coaching; Coaching de Gestion, Inc., 2004-2005.

Written by Michel

January 28th, 2007 at 8:51 am

Leave a Reply

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button Digg button